Pologne : manifestation royaliste et soutien à Louis XX

[Vexilla Gallia] Manifestation monarchiste en Pologne à l’occasion du récent 102e anniversaire (7 octobre) de la proclamation du Conseil de régence, que les cercles monarchistes reconnaissent comme le véritable anniversaire du rétablissement de l’indépendance de la Pologne.

À cette occasion, la « IIe Marche pour la Restauration » organisée par la Société des étudiants polonais et la Société souveraine a eu lieu à Varsovie samedi dernier, 10 octobre.

Un cortège de soutien à Louis XX était présent. Il s’agissait, pour les participants, tant de le soutenir en tant que Roi de France que de le promouvoir comme possible Roi élu de Pologne.Un article plus détaillé vous sera proposé dans un second temps sur le site Vexilla Galliae.

Ci-dessous la vidéo du direct de la manifestation :

Un commentaire

  1. meme quand nous écoutons des chansons royalistes sur YouTube il y a plein d’espagnol qui sont pour le retour du Roy en France, il y a un crétin français révolutionnaire qui crache sur son Royaume;
    en outre 17% des français sont favorable au retour du Roy,
    malgré les extermination des Royalistes pendant la première guerre mondial,
    les chouans et les vendéens, les royalistes, nationalistes, bonapartiste était envoyé
    à la première ligne,
    par ailleurs à la place d’acheter des canons les raie-publicains organise des élections,
    « à bas le Roy, Vive la République: telle doit etre le cri d’un bon prussien, en France. »
    Otto Fon Bismark
    source: SACR TV (YouTube)
    La monarchie a établie le bien commun:
    les marchants ne pouvaient pas acheter du blé,
    avant que tout le peuple soit servit,
    la police des grains veillaient à cette ordre,
    sous Henri IV si un marchant pille le blé
    en cas de dizette ou de famine ce fut
    un crime de lesse majesté,
    puinit de mort,

    mais un jour arrive les lumières,
    avec Jacques Turgot qui dit laissé faire laissé passé,
    le peuple montre son mécontentement,
    Louis XV rétablit le bien commun.
    Source: Marion Sigaut (Historienne).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.