Orléans : descendante de Pierre d’Arc, Clotilde désignée pour figurer Jeanne d’Arc en 2022

[France Bleu] Comme le veut la tradition, l’association Orléans Jeanne d’Arc a dévoilé le nom de la jeune orléanaise qui figurera Jeanne d’Arc, pour les fêtes johanniques. Pour cette 593e édition, il s’agit de Clotilde Forgeot d’Arc, 15 ans, élève de seconde au lycée Sainte Croix Saint Euverte.

© Radio France

La nouvelle Jeanne des fêtes johanniques d’Orléans s’appelle Clotilde Forgeot d’Arc. Sélectionnée par le comité Jeanne d’Arc parmi neuf candidates, elle succède à Raphaëlle Camphuis, désignée en 2020 et Jeanne pendant deux ans après l’annulation de la 591e édition. Clotilde Forgeot d’Arc, orléanaise de 15 ans, élève en seconde au lycée Sainte Croix Saint Euverte, sera donc celle qui incarnera Jeanne d’Arc lors des festivités du 29 avril au 8 mai, aux côtés de ses deux jeunes pages Thibaut Gaborit et Paul Augustin Chompret

(…)

Cadette dans une fratrie de trois enfants, Clotilde est une sportive. Après avoir pratiqué l’escrime, elle fait aujourd’hui de la natation à Saint Jean de Braye. La jeune orléanaise est aussi engagée comme seconde de patrouille aux Guides d’Europe, et participe au sein de sa paroisse, Saint-Vincent, à la formation des jeunes. « Je m’étais engagée aussi en début d’année pour rendre visite à des personnes âgées, mais avec le Covid ça n’a pas été possible », ajoute-t-elle. Autant de cordes à son arc qui ont joué en sa faveur. Il ne lui reste plus qu’à apprendre à monter à cheval avant le traditionnel défilé.

Clotilde Forgeot d’Arc, la bien nommée

Une candidate qui « coche toutes les cases », comme l’explique Bénédicte Baranger, présidente de l’association Orléans Jeanne d’Arc. « Figurer Jeanne d’arc d’abord c’est servir. Elle a servi l’église. Elle a servi la France. Et elle a servi l’armée. Ta figuration donne l’image de cette triple identité », poursuit-elle en s’adressant à la nouvelle Jeanne d’Arc 2022.

Impossible, aussi, de passer à côté de son nom de famille. Car en effet, Clotilde Forgeot d’Arc est descendante de Pierre d’Arc, un frère de Jeanne d’Arc. « Elle porte un nom, mais ce n’est pas ce nom qui a déterminé notre choix. Elle est là parce qu’elle est Clotilde, pas parce qu’elle est d’Arc », insiste la présidente du comité. Du côté de la jeune orléanaise, aussi, ce nom n’a pas déterminé son choix. « C’est vrai que quand on voit mon nom de famille, on me dit régulièrement ‘ah tu descends de Jeanne d’Arc », s’amuse-t-elle. « Mais ce n’est pas du tout pour ça que j’ai postulé. » De son côté, son père, Benoît, y « voit un super clin d’œil de l’histoire ».

(…)

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.