Alençon : la vente de reliques fait polémique

A-t-on le droit de vendre des ossements de Saints de l’Eglise catholique ? Quatre lots, qui devaient se vendre aux enchères ce samedi à Alençon (Orne), ont été retirés par la police judiciaire.

Cela aurait dû se dérouler dans un climat de sérénité, puisqu’il s’agissait d’une vente d’objets religieux organisée ce samedi à Alençon, dans l’Orne.

Mais ces enchères ont relancé la polémique autour des reliques.
Des fragments d’ossements de Saints de l’Eglise Catholique ont été retirés de la vente au dernier moment par la police. Le code civil interdit en effet le commerce de restes humains et l’Eglise catholique désapprouve fortement le commerce des reliques.

« On doit respecter la foi des fidèles, mais ce sont essentiellement des objets d’art », a expliqué le commissaire priseur.

Voir le reportage de Rébecca Benbourek et Carole LeFrançois.

France 3 Basse-Normandie

Liste complète des objets mis en vente ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.