Un membre de la famille impériale des Habsbourg ordonné prêtre

[Aleteia] Johannes de Habsbourg-Lorraine, arrière petit-fils du dernier empereur d’Autriche, Charles Ier, et de son épouse, Zita de Bourbon-Parme, a été ordonné prêtre samedi 16 juin.

C’est au cœur de la fraternité Eucharistein, une communauté présente en France et en Suisse, que l’arrière petit-fils du dernier couple impérial d’Autriche a été ordonné prêtre, samedi 16 juin à Vérolliez (Suisse). Les membres de la fraternité Eucharistein, qui a pour mission l’adoration du Saint Sacrement et l’accueil de personnes en difficulté (drogue, dépression, addictions etc…), répondent à trois vœux : pauvreté, chasteté et obéissance.

Ses arrières grands-parents, l’empereur Charles, petit-neveu de l’empereur François-Joseph, et l’impératrice Zita de Habsbourg-Lorraine on été une véritable source d’inspiration pour lui. En effet, le bienheureux Charles d’Autriche a été béatifié en 2004 et le procès en béatification de Zita a été ouvert en 2008.

Né en 1981 à Bruxelles (Belgique), Johannes de Habsbourg-Lorraine est issu d’une famille de six garçons et deux filles. Très rapidement, il a été touché par le témoignage de vie de ses arrières grands-parents : « J’ai été extrêmement frappé de leur amour pour leur peuple et surtout pour les plus pauvres, qui provenait de leur foi très profonde », témoigne-t-il dans un post publié sur la page Facebook de la Fraternité.

Si le jeune homme part travailler pour « une grande banque d’affaire américaine » qui lui promet une « belle carrière », il est touché par le vide intérieur qui l’habite. Alors Johannes décide, en 2005 de se rendre à l’Institut Philanthropos. C’est là, qu’au cours d’une messe, il est interpellé au plus profond de lui même. « L’amour vrai existe » et c’est « Jésus » qui « vient lui-même me dire toutes ces choses, mais non plus au niveau de la tête, mais dans le cœur… », confie-t-il. Un échange avec sa petite sœur, Marie-des-Neiges, le travaille également : « Dis à Jésus de venir dans ton cœur », propose celle qui, à 17 ans, avait « fait une rencontre personnelle avec Dieu », racontait le trentenaire au site cath.ch, quelques heures avant d’être ordonné.

Quelques années plus tard, il ressent réellement l’appel du Christ à devenir prêtre. En 2011, il prononce ses vœux simples. Il a été ordonné prêtre le 16 juin 2018 des mains de Mgr Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon et prélat référent de la fraternité.

Source : Aleteia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.