Disney passe à la culture gay

Disney Channel s’apprête à introduire son tout premier couple de lesbiennes dans une de ses séries. Avis aux parents !

image

Voilà que l’éternelle firme productrice de divertissement, à vocation familiale, change sa perspective et s’apprête à introduire son tout premier couple de lesbiennes dans une de ses séries. Un épisode de la série télévisée Good Luck Charlie (Bonne chance Charlie), dont le tournage débutera prochainement, met en scène un enfant avec deux mamans comme parents dans une fête pour petits enfants.

L’épisode sera diffusé sur Disney Channel, la chaîne pour enfants de la célèbre firme américaine. On fait valoir que ce thème épineux est abordé après consultation d’experts en éducation et de responsables d’organisations gays.

Malgré son intention de traiter la question avec prudence – car jamais auparavant une personne homosexuelle n’avait paru dans aucune de ses productions audiovisuelles -, la compagnie Disney est en passe d’adopter une position opposée à la conception du mariage et de la famille qui avait toujours été sa marque distinctive, depuis sa création par le génie de l’animation Walt Disney.

La puissance du lobby gay

Le tout premier signe d’un changement chez le géant des productions audiovisuelles – faut-il dire encore familiales ? – est apparu, voici plus d’un an, chez Pixar, une filiale de Disney, lorsque ses dirigeants ont exigé respect et compréhension vis-à-vis d’autres options sexuelles. (…)

Nombreux sont ceux qui, dans les medias, applaudissent maintenant le « geste d’ouverture » de la firme Disney, notamment parmi ceux qui ont toujours qualifié ses films de rétrogrades. Ils sonnent même l’alerte – les campagnes commencent déjà- contre les pressions de l’Eglise pour que soit abandonnée ce projet audiovisuel. (…) Quant à la firme, elle soutient que «Comme toute la programmation de Disney Chanel, cette approche a été développée en vue de sa pertinence pour les enfants et les familles du monde entier, et pour refléter les questions de diversité et d’intégration ».

Le Ok de Hannah Montana

La compagnie de Mickey Mouse n’a pas encore dévoilé les noms des actrices qui interpréteront les deux femmes du premier couple de lesbiennes dans Good luck Charlie.

Un soutien inconditionnel est venu de Miley Cyrus, celle qui depuis des années a été l’une des stars de la chaîne, Hannah Montana, et qui s’est exclamé: «Je félicite Disney pour ce pas en avant qui va permettre d’éclairer les jeunes. Ils ont tellement d’influence sur ce que pensent les enfants ! (…) ».

Disney n’est plus une garantie

Jusqu’ici, aller voir un film de Disney supposait se détendre, se divertir devant l’écran. Des premiers contes de fée qui vous plongeaient dans l’émerveillement, comme Blanche-Neige et les sept nains, Le Livre de la Jungle ou Cendrillon, jusqu’aux projets les plus récents, tels Le Roi Lion, Ratatouille, Toy Story, Les Indestructibles ou Le monde de Nemo, entre autres, tous ont toujours mis en avant des valeurs comme l’amitié, le sacrifice, la générosité et tant d’autres qui favorisaient l’éducation des petits et des grands.

Désormais, il n’en sera plus ainsi. Les parents devront être sur leurs gardes (…) Disney a cessé d’être une garantie de family friendly.

Aleteia

Un commentaire

  1. L’article, sans méchanceté aucune, enfonce une porte ouverte en dénonçant l’influence du lobby gay. C’est une manne économique non négligeable. Il est en revanche intéressant de noter le modelage des esprits qui s’opère en arrière-plan. Comment normaliser l’exception : vous vous interrogiez, Disney l’a fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.