Un député veut limiter à 4 le nombre d’enfants par famille

[Le Salon Beige]Alors comme nous ne sommes pas (encore) en Chine, où les femmes sont stérilisées de force, il propose de limiter les allocations familiales jusqu’au 4e enfant ! Le député UMP Philippe Armand Martin a laissé ses coordonnées à la fin de ce courrier :

image

Un commentaire

  1. Monsieur le député Philippe (Armand) Martin,

    Je lis à l’instant et avec beaucoup de surprise la proposition de loi que vous souhaitez défendre concernant le versement des allocations familiales limitées aux 4 premiers enfants.

    Débuter dès le 1er enfant, pourquoi-pas, mais quelle raison vous pousse à souhaiter stopper le versement après le 4ème…?

    Bien que surpris de constater votre appartenance à l’UMP et votre ancien rattachement au MPF, partis qui ont semblé défendre depuis leur origine la politique familiale de la France, je ne comprends que vous fassiez si aisément une simple erreur arithmétique… Je m’explique : A ce jour, le nombre de famille de 4 enfants et plus serait, selon l’INSEE, inférieur à 280 000… Celles de 5 enfants et plus étant bien entendu encore très inférieures, alors que celles de 1 enfant sont en nombre supérieur à 3 600 000…
    Pouvez-vous alors m’indiquer ce qui vous motive à lancer un tel débat totalement non rentable, sur le seul argument de la rentabilité ?

    Non, comme vous êtes intelligent, je pense que vous êtes motivé par d’autres arguments… Mais alors lesquels ? Qu’est-ce qui justifie de votre part cet acharnement vis-à-vis des familles nombreuses ?

    Et si vous me permettez d’étendre le débat, ne pensez-vous pas, justement, qu’en ces temps où les retraites sont menacées à cause du déséquilibre cotisants / bénéficiaires, il serait plus judicieux de privilégier les retraités qui ont contribué largement au renouvellement des générations et donc les parents de familles de 3 enfants et plus…?

    Si vous êtes aussi doué pour réfléchir à la rentabilité du système de répartition des allocations familiales, vous ne pourrez qu’abonder dans mon sens et proposer un texte de loi visant à mieux soutenir les familles de 3 enfants et plus, ce qui aiderai à sauver notre système de retraite, et qui relancerai la consommation, source principale de la croissance.

    Croyez-moi, limiter la politique familiale au seul argument de la rentabilité d’un paramètre (les allocations) sans tenir compte des autres paramètres (consommation, retraites, etc.), c’est faire preuve à tout le moins de légèreté ou d’incompétence, et au pire d’un acharnement irréfléchi envers une catégorie de français qui, eux, bien que peu nombreux, prennent très sérieusement à bras-le-corps les problèmes de notre pays (en anticipant l’avenir, grâce notamment à la natalité, pour que notre pays reste le fleuron de la répartition sociale des richesses…).

    Arrêtez-moi si je fais une erreur, mais vos électeurs vous ont-ils élu pour que vous proposiez un tel texte ?
    Il est donc urgent de le leur dire, pour qu’ils s’en souviennent, dans l’avenir…

    Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.